UNIVERSE

« La Voie du tremblement de terre et de coeur »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les mémoires, transmutation

Aller en bas 
AuteurMessage
MAJAVA
Sacrée Banane Sacrée
Sacrée Banane Sacrée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6179
Age : 32
Localisation : France - essone
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Les mémoires, transmutation   Mar 10 Avr - 20:49

MEMOIRES d'après Feolla



Message reçu par Loriel les 6 et 7 avril 2007
Bonsoir à tous !

Nous sommes vos Frères et Sœurs du Commandement d’Ashtar et de l’Ordre des Melchizédek.


Nous aimerions vous parler ce soir plus précisément d’un rôle qui vous
est dévolu par le fait même de l’incarnation, en particulier du lien
existant entre les mémoires akashiques, les formes archétypales et les
égrégores. Ambitieux, n’est-ce pas ?

Votre venue en ce plan
vous a immergés dans ce méli-mélo et nous vous avons quelque peu
entretenus de ce que représente votre incarnation du point de vue du
processus de l’Ascension en lui-même. Beaucoup d’entre vous ont fait le
choix de s’immerger et d’oublier. Mais cela n’a jamais voulu signifier
que votre rayonnement ait été rendu inopérant lors de vos divers
parcours dans l’astral, véritable plongée dans un « grand bleu » quasi
abyssal.

ASTRAL ET KARMA

Nous sourions
de voir parfois avec quelle assiduité certains essaient de mesurer et
de quantifier, si ce n’est de qualifier, les Rayons de l’astral, sans
vous rendre compte du point de départ à partir duquel vous effectuez
vos « mesures ». De quel point de départ, sachant qu’il n’y a ni départ
ni arrivée ? De quel point de départ qui ne serait autre que la partie
de vous-même, qui serait illusion de ce que vous croyez être ? Sachez
d’ores et déjà que toutes ces mesures sont fausses même si elles sont
"relatives" et donc « vraies » pour une petite part : elles ne vous
servent que de références sommaires ballottées au gré des tempêtes de
votre alignement et de l’évolution des champs géophysiques de votre
Terre.

Le tressaillement de ce que vous nommez « astral » et
sa transmutation rendent inéluctable le fait que toute prétention à le
standardiser (quelque nom que vous lui fassiez porter) est voué à
l’échec. Le fait que ces mesures/évaluations aient un quelconque impact
sur votre réalité physique ne suffit pas à affirmer ni à confirmer la
réalité ultime de ces Rayons.


Comme pour la notion de «
Karma », que nous développerons, ainsi que des stations intermédiaires
que vous avez créées dans ce que vous désignez sous le terme « astral »
(cf. « En chemin vers la Terre Nouvelle »), ce n’est pas le fait qu’une
chose existe qui signifie obligatoirement qu’il s’agit d’une réalité en
soi ; cela ne signifie pas pour autant que ces notions ou ces effets
n’aient pas un intérêt dans votre retour chez Vous. Ne confondez pas
ces deux niveaux de réalité. Chacun a ses qualités et il ne s’agit pas
de jeter l’astral avec l’eau de votre bain !...

Les Légions
Lucifériennes ont créé ces zones tampons dans un rôle qui a été le
leur. Leur et leurre, difficile d’imaginer rapprochement plus étroit !
Certains l’ont déjà dit mais il pourrait être utile de le répéter : une
grande partie des âmes de ce plan font partie de ces légions et sont
venues réparer ce qu’elles avaient créé. (Légions signifiant multitude
nous fait remarquer Loriel !...) Réparer, oui, mais comment : avec
Amour ? Encore ce mot que vous servez à tous et à vous-mêmes pour
justifier encore, dans le nouveau paradigme, votre orgueil à croire
bien faire. Serait-ce à vouloir vous convaincre que vous faites bien ou
que vous êtes bien ce que vous attendez de vous ? Êtes-vous la
référence à partir de laquelle vous puissiez vous estimer sur ces
sujets ?

Réparer, transmuter selon cette loi du Karma qui vous
emprisonne et qui continue de vous importuner comme un moustique un peu
trop avide ! Selon quelle volonté êtes-vous libres d’agir si ce n’est
celle que vous avez décidé de ne pas être ? Qui décide en vous ?
Pouvez-vous décider à partir de quelle conscience de vous-même, vous
pouvez « transmuter » ? Remarquez bien que nous disons « pouvez » et
non pas « devez transmuter » : nous ne connaissons pas les impératifs
catégoriques de vos philosophes (Note de Loriel : référence à Emmanuel
KANT). Tant que vous n’aurez pas conscience que c’est vous qui avez
créé cette loi du Karma, vous continuerez à circuler dans les méandres
de l’ouroboros, diraient vos anciens hermétistes.

Le Karma est
comme un instrument ou un outil que vous avez créé pour vous aider à
discerner, car il vous fallait bien un point d’appui dans ces zones
intermédiaires dont nous parlons. A présent, vous pouvez accepter qu’il
s’agissait non seulement de votre création mais également d’un choix
non définitif. Vous pouvez reprendre le pouvoir de votre création en
Conscience et non pas comme une vieille habitude que vous reproduisez
comme n’importe quel schéma psychique de tel ou tel de vos
comportements 3D.

Ce qui existe, n’existe que parce que vous le
voulez bien : c’est le privilège absolu de votre Conscience Ultime. Ne
vous sous-estimez pas en croyant ne pas être à la hauteur de votre
Véritable Réalité. Ainsi, vous séparer de votre Réalité est vous rendre
tellement plus petit que vous n’êtes. Mais vous croire irresponsable de
tout ceci, ou dans un lointain qui ne vous toucherait pas, est non
seulement une illusion mais aussi un revers que vous vous donnez non
sans une bonne dose de culpabilité. Votre culpabilité dans ce cas
précis étant une défense contre vous-mêmes et non un acte de Foi envers
votre Être Suprême.

Cependant, nous respectons et respecterons
tous vos choix y compris celui de continuer à reproduire cet ancien
schéma que vous nommez Karma. Le fait que votre Histoire apparente en
fait état comme d’une donnée immuable est maintenant une perception
erronée de votre nouveau cadre de vie. Et ce n’est pas fini. Nous vous
avons déjà dit que vous ne pouvez plus faire du nouveau à partir de
l’ancien, pas plus que vous ne pouvez faire de l’ancien avec du
nouveau. Appliquez cela à votre condition actuelle dans votre rapport à
cette notion de Karma et vous verrez bientôt se dissoudre vos
attachements à ces très anciennes habitudes.

Sachez également
que lors des « TROIS JOURS » qui est autant une notion « interne » qu’
« externe », votre capacité de création sera immédiate bien qu’encadrée
par les Vôtres. Votre choix de continuer l’expérience du Karma peut
être conscient et nous honorerons votre statut d’Etre libre : votre
Réalité sera ce que vous croyez que Vous Etes. Si vous avez
suffisamment honoré le Karma en tant que cadre impermanent de votre
évolution, alors Vous vous donnerez d’autres opportunités. Cependant,
il est bien évident que, quel que soit le choix de votre Ame, nous
l’honorerons et il n’y aura pas de « préférence », il n’y aura pas «
plus ou moins d’amour » ni d’accompagnement supplémentaire pour
certains plus que d’autres, bien que cette « division/séparation » en
fonction de vos choix soit tout ce qu’il y a de plus arbitraire… Mais
après tout, il faut bien nous faire comprendre avec vos propres mots !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAJAVA
Sacrée Banane Sacrée
Sacrée Banane Sacrée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6179
Age : 32
Localisation : France - essone
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: Les mémoires, transmutation   Mar 10 Avr - 20:49

EMERGENCE d'après Feolla



FORMES-PENSEES

Les
Elohim Créateurs de mondes et les Grands Êtres Cosmiques, ainsi qu’une
foultitude de serviteurs zélés (« serviteurs » encore un mot détourné)
ont repris possession de ces zones et travaillent d’arrache-pieds afin
de transmuter ces zones tampons. Certaines formes-pensées s’en vont
rejoindre des configurations archétypales afin que leur expérience et
leur sagesse y soient conservées et incluses. Car tout n’est pas à «
jeter » dans cet astral. Si rien ne se perd et tout se transforme sur
votre monde, il en est également ainsi quant aux modulations des
processus de transmutation permises par la nouvelle « grille ».


Votre rôle est cela. Votre présence dans l’astral rend les choses
complexes pour les égrégores et les formes-pensées. Votre rayonnement
permet le balisage de sentiers du retour à la maison, pourrions-nous
dire, à la manière de votre Petit Poucet qui sème des cailloux pour ne
pas se perdre. Car, à aucun moment vous n’avez perdu votre connexion !
Vous l’avez seulement cru, un instant. Vous avez été éblouis par vos
propres créations et vous vous êtes perdus. Curieux paradoxe de «
créateurs » qui se sont fait surprendre par leurs propres créations.
Vous avez cru être perdus et vous n’avez pas su ou pu reconnaître qu’il
en était ainsi.

Vous pouvez enfin reconnaître que parmi ce
balisage dû à votre propre connexion, résident des sortes de « stations
intermédiaires » de votre alignement qui sont toutes parfaitement
protégées par votre Etre Suprême. Concevez que vous soyez à l’origine
de ces créations intermédiaires qui vous permettent le retour et dont
vous recevez toute l’aide nécessaire, et que nous avons allumé votre
alignement et que tout d’un coup, vous vous dites : « Tiens, c’est bien
étrange cette Lumière si intense ! Je ne l’avais pas vue auparavant. Je
n’y avais même pas prêté attention ».

Nous sommes surpris que
certains ne voient dans le terme de « forme-pensée » que malédiction,
magie, satanisme… Tant de formes-pensées négatives qui viendraient
abreuver votre Terre si tant est qu’Elle en avait encore besoin et si
cela ne fut jamais le cas ? Vous semblez oublier que vous êtes
vous-mêmes « forme-pensée » issue de votre Etre Suprême, un champ de
conscience dont la forme opérante est issue des intentions de votre
Etre Divin… même si vous en doutez encore.

« Douter » dans ce
cas précis ne signifie pas que vous n’en êtes pas convaincus. Bien au
contraire, dirions-nous : c’est le fait que vous en soyez intimement
convaincus qui vous amène à ne pas être conscients de ces résistances
qui prennent forme dans votre vie quotidienne. Vous avez encore
tellement peur de la réalité de votre Etre Suprême que vous l’expulsez
en dehors de votre réalité présente alors que vous savez très bien que
Son Existence ne fait plus aucun doute sur d’autres plans, quelles que
soient les méthodes que vous employez pour accéder à cette connaissance
ou re-connaissance. Si vous étiez intimement convaincus de Votre Propre
Présence en ce lieu et cet instant, vous vous surprendriez peut-être à
avoir peur de vous-même. Mais de quel vous-même ? N’est-ce pas un
paradoxe de plus ?

Nous vous invitons à réévaluer l’amplitude de
votre Présence à partir d’un point de vue unifié dont l’expérience
consiste à être « là-bas » et en même temps « ici ». Vous vous remettez
alors pleinement dans les bras de Celui/Celle que vous êtes au lieu de
tergiverser sur des questions métaphysiques ou philosophiques qui n’ont
ni queue ni tête… et pour cause : votre mental supérieur se situant
au-delà et en même temps au-dedans de vos structures cérébrales, dont
vous vous enorgueillissez tant (temps) ! Dedans et dehors, plein et
vide, unité et différenciation. Voyez-vous de quoi nous parlons très
exactement ?




RESURGENCE d'après Feolla



FORMES ARCHETYPALES


Les archétypes sont des champs de conscience qui ont été ensemencés par
les Elohim Créateurs de mondes, dans les diverses formes prises par
l’Adam Cosmique à travers ce que vous appelez l’Anthropos. Les cinq
instructeurs (les Cinq Etres Intergalactiques) en ont fait état à
Loriel qui se dépêche bien sûr de mener à bien cet ouvrage dont nous
vous avons parlé… Rires… Nous taquinons un peu sa muse ! (voir Lettre
Providence N° 8 et « Je suis née le 15 février »)

L’intérêt de
ces formes archétypales était de servir d’intermédiaire (encore une
fois !) entre les mondes de la Pure Lumière et votre densité pour ce
qui vous concerne. Intermédiaire ne faisant pas office d’ « agent
double » mais dont le fonctionnement même requerrait la remontée de
toutes les informations jusqu’aux Elohim Créateurs de mondes et aux
Grands Etres Cosmiques dont nous vous avons parlé. En outre, vous
n’êtes pas les seuls concernés par ces formes archétypales : nombre de
mondes et d’êtres en expansion bénéficient de ces formes. Mais il avait
été rajouté quelques subtilités utiles à votre expérience 3D, de la
même manière qu'il existe bien des spécificités pour d’autres mondes.


Il se produisit cependant un évènement inattendu : ces formes
archétypales ont pris possession d’elles-mêmes et ont revendiqué leur
indépendance au même titre que les formes-pensées et égrégores que nous
avons évoqués. Il y a eu comme une collusion avec l’astral qui a
récupéré pour son propre compte ces formes archétypales. Et par là
même, elles sont devenues plus ou moins indépendantes… Ce fut un choc
important, également pour vous puisque vous avez compris que quelque
chose ne fonctionnait pas dans le plan directeur originel et que vous
étiez ainsi les premiers impliqués dans ce retournement de situation.
C’est votre propre séduction issue de vos créations qui a été le
facteur déclencheur de ce revirement des formes archétypales.


Le terme d’intermédiaire est souvent entendu dans son sens péjoratif.
Un intermédiaire sert le mouvement s’il le transmet conformément à son
alignement. Il le dessert, et lui avec, s’il décide de n’en faire qu’à
sa tête. Cela ne vous rappelle-t-il rien de certains comportements de
vos semblables ? Encore une fois, tout est lié, n’est-ce pas ?

A
l’origine, les formes archétypales oeuvraient en lien direct avec les
mémoires akashiques, les Maîtres Cristaux ainsi que les coordinateurs
des plans angéliques et de certaines trames du Chœur des Trônes, plus
précisément. Pour ces derniers, leur rôle d’impulseur dans La Présence
de La Contemplation donnait une certaine dynamique de manifestation aux
formes archétypales… pour simplifier. Ce que Vous avez nommé «
Saint-Esprit » a tenu lieu (et tient lieu encore) de support à ce
dynamisme.

Pourquoi employons-nous le terme de forme
archétypale ? Votre psychologie dite des profondeurs (Note de Loriel :
référence à la pensée jungienne) en parle comme étant des structures
innées et transmissibles. Du point de vue de la psyché : oui. Du point
de vue de la multidimensionnalité : non. C’est pourquoi nous préférons
le terme de forme archétypale. De la même manière qu’une pensée de
votre Etre Suprême aboutit à une forme-pensée qui prend corps dans
votre incarnation, de manière similaire les Elohim Créateurs de mondes
et les Grands Êtres Cosmiques ont créé des formes-pensées archétypales
en vue d’être incarnées sur divers plans, en vue d’Êtres incarnés dans
votre manifestation… (Rires…).

Si nous insistons tant sur ces
sujets, c’est pour vous mettre en garde envers des tentations (ou
pièges qui pourraient vous être tendus) de la part de certains
archétypes, et nous employons à dessein ce terme. En effet, il est fort
possible que des archétypes « rebelles », avec lesquels vous avez fait
alliance pendant très longtemps, aient eu sur vous des attachements
idéo-affectifs qui vous prennent encore en otage au cours de « votre »
ascension. Le contexte culturel de votre attachement à l’Histoire
romancée de votre Terre est un autre outil à considérer pour vous
libérer. Il y a là un nœud temporel et spatial dans lequel converge une
série d’identifications issue de mémoires rattachées à ces évidences
culturelles ou historiques qui sont à revoir et à transmuter de fond en
comble.

Demandez et vous recevrez est la seule manière de ne pas
succomber. Avoir choisi d’exprimer la Lumière ou l’Ombre est un CHOIX
et en aucun cas n’a pu être une obligation ou la conséquence d’une peur
de ne pas être. Encore une fois, nous ne vous demandons pas de
succomber (dans le sens de vous SOUMETTRE) ni au « mal » ni à la «
l’Ombre » ni au « bien » ni à la « Lumière » ni à « vous » (au sens de
ce que vous croyez être), ni à « nous », ni à qui ou à quoi que ce soit
: succomber, se soumettre, donner un pouvoir à quelque chose
d’extérieur à soi-même est faire preuve de faiblesse et vous n’avez
plus le temps de perdre du temps à considérer ce que vous êtes capables
d’intégrer ou pas.

Vous êtes au début du rétrécissement de
l’entonnoir de l’ascension collective où tout s’accélère et qui est une
expérience intime pour chacun. Cela vous invite à passer à d’autres
modes de réflexions et de pensées qui vous ouvrent les portes de votre
Mental dit « supérieur » et d’un aspect de ce que vous nommez « Soi
supérieur ».

Pour le reste, votre Etre Suprême sait ce qu’Il fait.

Avec vous, toujours.

Par le Rayonnement du Christ et des Trois Maîtres Cristaux du Cœur Sacré.

Adonaï.


Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :

- qu'il ne soit pas coupé,


- qu'il n'y ait aucune modification de contenu,

- et que vous fassiez référence à notre site www.la-vie-providence.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les mémoires, transmutation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment degager ses mémoires karmiques par la pnt
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie
» Mémoires de Napoléon - Tome 2, La campagne d'Egypte 1798-99
» TL: article intéressant sur Les Mémoires de guerre
» Joseph Abbeel, mémoires d'un carabinier 1806-1815

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE :: Sagesse et Spiritualité-
Sauter vers: