UNIVERSE

« La Voie du tremblement de terre et de coeur »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"

Aller en bas 
AuteurMessage
MAJAVA
Sacrée Banane Sacrée
Sacrée Banane Sacrée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6179
Age : 33
Localisation : France - essone
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"   Lun 31 Oct - 1:28

Agée de 72 ans, Yoko Ono - silhouette fine, élégance orientale ­ - fut la femme et la muse de John Lennon. Et, pour le meilleur ou le pire, sa partenaire artistique. Quand on lui pose des questions sur son mari, elle répond invariablement "nous".

Quand vous avez rencontré John Lennon, la musique des Beatles vous intéressait-elle ?

Pas du tout. Je ne pensais rien de cette musique. Je ne connaissais pas la pop vocale, je m'intéressais seulement au jazz et à la musique classique.

John s'intéressait-il à l'avant-garde musicale avant votre rencontre ?

Il connaissait les noms de Stockhausen et de John Cage. Il était curieux de tout ce qui touchait à la musique. Mais je ne pense pas qu'il avait entendu mon nom ­ je plaisante.

Quel était son intérêt pour la culture japonaise ?

Nous avons souvent voyagé au Japon, qu'il avait découvert avant moi, avec les tournées des Beatles. Quand je l'ai rencontré, il m'a invité dans sa maison à Kenwood et m'a montré une calligraphie japonaise. Il aimait sa douceur, sa courbure. John avait étudié dans une école d'art, et la plupart des artistes au tournant du XXe siècle s'étaient intéressés au monde de l'art oriental. Ils en ont adapté les techniques. Je pense qu'il avait déjà une empathie pour le Japon, mais aussi pour l'Inde et l'Asie.

Les sympathies de Lennon pour l'IRA (avec la chanson Luck of the Irish) ne sont pas mentionnées dans l'exposition.
Je ne sais pas pourquoi. Nous avons fait tellement de choses dans la vie. Cela ne s'imposait peut-être pas.

John était aussi un militant d'extrême gauche, proche d'Abbie Hoffman. Les gauchistes américains ont-ils exploité son nom pour leur combat ?

Bien sûr. John était très attrayant et c'était le Beatle le plus accessible. A cela près que John et moi étions des pacifistes et que le mouvement politique underground américain s'en éloignait. Ils pensaient qu'ils devaient utiliser un certain type de violence pour arriver à leurs fins. Nous n'étions pas prêts à cela.

John Lennon, à ce sujet, n'est pas clair. Il existe deux versions de sa chanson Revolution, qui pose la question de l'action directe. Dans l'une, il chante "count me out" ("ne comptez pas sur moi"), dans l'autre "count me in" (comptez sur moi).
Il a dit, définitivement, "count me out", qui est une expression très forte. S'il avait voulu dire, "laissez-moi participer" ou "j'aimerais y prendre part", il n'aurait certainement pas ajouté "count me in". Mais il y avait un publicitaire qui travaillait à Apple et qui a pensé que nous allions nous aliéner ces gens de l'underground américain.

On a pu lire que Lennon avait des sympathies trotskistes.

Nous n'étions pas trotskistes, pas plus marxistes. Même si beaucoup de gens, aux Etats-Unis, nous disaient communistes.

Après la séparation des Beatles, John a été salué surtout pour deux disques, Plastic Ono Band et Imagine. Pensez-vous que le reste de son oeuvre est sousestimé ?

Mind Games n'a pas été un succès. Sometime in New York City s'est ramassé. Mais quand j'étais en Russie, je me suis aperçue que ce disque était culte là-bas. Pourquoi pas ? C'est un disque qui critiquait la politique américaine.

Avez-vous été vexée que le public rock n'ait jamais pris au sérieux votre travail en tant que compositrice ?
Je le comprenais très bien. Je m'intéressais d'abord à la création et pas à sa réception. La seule chose qui me paniquait, c'était de ne plus être inspirée. J'ai eu la chance que cela ne me soit jamais arrivé.

La réaction des fans des Beatles à votre égard a été violente. Comment John réagissait ?

Il était furieux. Je crois qu'il s'était attendu à une autre réaction de ses fans, alors que moi je n'en espérais rien car je ne les connaissais pas. C'était effrayant mais on n'y pouvait rien.

McCartney n'a-t-il pas été associé à cette exposition. Pourquoi ?
C'est sur la vie de John. Si c'était une exposition sur la vie de Paul, je ne serais pas associée et je ne le demanderais pas.

Pourquoi les films sur les Beatles ont-ils été déprogrammés ?
Beaucoup de gens pensent que Yoko n'aime pas les Beatles. Mais ce n'est pas vrai. Je suis très fière de ce que John a fait avec les Beatles ­ - après tout c'est lui qui les a créés. Mais je ne veux pas utiliser les produits des Beatles pour promouvoir sa mémoire. C'est une situation très compliquée. J'ai obtenu la permission pour certaines choses et pas pour d'autres.

Quels étaient les projets de John Lennon avant sa mort ?
Il avait pensé un temps à faire du reggae. Mais quand nous avons enregistré Double Fantasy et que, lors de notre dernière nuit au studio, nous travaillions sur Walking on Thin Ice, il a dit qu'à l'avenir nous irions dans ce sens. Nous envisagions de partir en tournée internationale avec le Plastic Ono Band - groupe à géométrie variable que fonda Lennon après les Beatles -. Je ne pense pas qu'elle aurait eu beaucoup de succès car c'était moi et John. Il m'avait dit : "Tu dois faire ton truc." Pensez-vous que cela aurait été facilement accepté ?

Propos recueillis par Bruno Lesprit
Article paru dans l'édition du 27.10.05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
terreàte
Invité



MessageSujet: Re: "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"   Lun 31 Oct - 2:18

C'était vraiment un gars bien ce john japo
Revenir en haut Aller en bas
MAJAVA
Sacrée Banane Sacrée
Sacrée Banane Sacrée
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6179
Age : 33
Localisation : France - essone
Date d'inscription : 03/08/2005

MessageSujet: Re: "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"   Lun 31 Oct - 16:27

terreàterre a écrit:
C'était vraiment un gars bien ce john japo

ben tu vois que parfois on peut se mettre d'accord :23: bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
terreàte
Invité



MessageSujet: Re: "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"   Mar 1 Nov - 3:00

Tu en doutais? icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Beaucoup pensent que je n'aime pas les Beatles"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe Nemo : "Beaucoup d'inspecteurs sont des crétins illettrés", "Trois quarts des professeurs sont à moitié illettrés".
» Cantique de louange: "Ne crains rien je t'aime"
» Michel Onfray contre les monothéismes : "Dieu n'aime pas les femmes"
» L'acte d'amour - Soeur Consolata - "Jésus Marie je vous aime
» Avec la chanson du saint curé d'Ars chantons "Je vous aime , Ô mon Dieu"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UNIVERSE :: Culture-
Sauter vers: